06 Oct 2005 | Genève

STMicroelectronics introduit

Genève / 06 Oct 2005

STMicroelectronics, l’un des premiers fabricants mondiaux de semiconducteurs et le deuxième fournisseur de circuits intégrés analogiques , introduit une famille de circuits de supervision µp double/triple offrant une large gamme de combinaisons de tensions et un assemblage en boîtier compact SOT23 à 5/6 broches. Ils sont fabriqués selon un nouveau flux de production réduisant les délais de livraison. Plusieurs circuits de cette famille intègrent également une fonction de temporisation en cas de réinitialisation manuelle, qui permet de protéger les décodeurs et d’autres équipements contre les commandes intempestives. Cette fonction a été introduite spécialement pour répondre à la demande de grands fabricants de décodeurs.

Les circuits de supervision STM6717/18/19/20 et STM6777/78/79/80 conviennent également à d’autres applications, comme les équipements portables alimentés par batterie et les systèmes d’interconnexion et de communication dont le cœur de processeur (microprocesseur, DSP ou ASIC) fonctionne sous une tension typique de 1,8V ou inférieure, et ceux dont les périphériques intégrés sur puce fonctionnent sous une tension d’alimentation typique de 3 ou 3,3V. Ces systèmes doivent être capables de superviser deux, voire trois rails d’alimentation simultanément.

La famille STM67xx initiale se compose de huit circuits génériques chargés de superviser l’alimentation du système (Vcc1) par rapport à un seuil fixé. Ils fournissent une sortie de réinitialisation active à l’état bas dès qu’une situation hors-tolérance est détectée. Ces circuits de supervision intègrent une fonction de réinitialisation garantie pour une tension Vcc pouvant descendre jusqu’à 0,8V, pendant une durée minimale de 140 ms. Quatre circuits disposent de sorties en drain ouvert et quatre autres de sorties « push-pull ». Six des huit modèles (STM6717/18/19/20 et STM6777/78) supervisent également une seconde entrée d’alimentation (Vcc2) par rapport à un second seuil fixe et provoquent une réinitialisation si l’un des deux rails Vcc supervisés sort des limites tolérées. Les tensions de seuil de ces deux rails supervisés sont fixées en usine et peuvent être sélectionnées par l’utilisateur. ST propose actuellement 23 combinaisons de tensions de seuil Vcc1 etVcc2, de nombreuses autres restant possibles. Le seuil de réinitialisation pour la tension Vcc1 est compris entre 4,625V et 1,575V (nominal) et le seuil de la tension Vcc2 varie entre 3,075V et 0,788V (nominal), ce qui permet aux utilisateurs de sélectionner toutes les configurations de rails d’alimentation les plus courantes.

Les circuits STM6719/20 et STM6779/80 intègrent également une entrée ajustable comparée à une référence interne à 0,625V. A l’aide d’un diviseur de résistances externes, ces circuits peuvent contrôler un rail d’alimentation supplémentaire et génèrent un signal de réinitialisation si l’un des rails ajustables ou fixes sort des seuils de tolérance. Avec deux entrées fixes et une entrée ajustable, les versions STM6719/20 peuvent contrôler trois rails d’alimentation.

Les huit circuits intègrent tous une entrée de réinitialisation manuelle active à l’état bas pour réinitialisation par bouton-poussoir. Les circuits STM6717/18/19/20 remplacent directement les superviseurs MAX6717/18/19/20, mais avec une consommation inférieure. Le courant d’alimentation des circuits STM67xx est de 11µA typique, contre 14µA pour les produits concurrents, sous une tension d’alimentation identique. Quatre des huit circuits (STM6777/78/79/80) disposent également d’une fonction de retard en cas de réinitialisation manuelle, qui permet de décaler la réinitialisation pendant 10 secondes maximum à l’aide d’un condensateur externe. Si l’entrée n’est pas confirmée pendant ce délai, la sortie n’est pas confirmée, ce qui évite des réinitialisations intempestives.

Tous les circuits de cette famille présentent également l’avantage d’être fabriqués selon un flux de production permettant de réduire les délais, grâce à l’utilisation optimisée du découpage laser pour personnaliser les circuits lors d’une étape tardive du processus de fabrication : il est utilisé après un test électrique complet des puces génériques pour réaliser les liaisons fusibles qui convertissent le dispositif générique en circuit spécifique et pour découper la circuiterie analogique. Le circuit spécifique est soumis à un essai final au terme de la phase laser. Ce flux de production permet d’obtenir un grand nombre de circuits différents au moyen d’un simple masque, d’une manière souple et optimisée en termes de coûts.

Les circuits de supervision double/triple STM67xx enrichissent le portefeuille de circuits de sécurité et de supervision de ST, qui comprend une gamme complète d’horloges temps réel série, ainsi que la nouvelle gamme STM140x, la première famille de superviseurs de sécurité à intégrer toutes les fonctions prévues par les standards de sécurité internationaux pour la détection de tentatives d’intrusions physiques et environnementales.

Tous les circuits de la famille STM67xx sont disponibles en volume à partir de 0,40 dollar.

STMicroelectronics en bref
STMicroelectronics est un leader mondial pour le développement et la réalisation de solutions sur silicium destinées à un grand nombre d'applications. Son expertise du silicium et des systèmes, sa puissance industrielle, son portefeuille de propriétés intellectuelles et ses alliances stratégiques placent ST à l'avant-garde des technologies de systèmes sur puce, et ses produits contribuent pleinement à la convergence des applications et des marchés. STMicroelectronics est coté à la Bourse de New York, de Paris (Euronext) et de Milan. En 2004, ST a réalisé un chiffre d'affaires net de 8,76 milliards de dollars et un résultat net de 601 millions. Des informations complémentaires sont disponibles sur le site www.st.com.

* iSuppli “2004 Annual Semiconductor Market Share”, May 2005

Latest from ST